Après le PageRank, un nouvel idole : le TrustRank !

17/08/2007

  Webmaster, voici votre nouveau but : être TrustRanké, ou obtenir un lien d’un site ayant obtenu la note de 1/1 par Google.


  Cela commence fort, je dois bien l’avouer, alors petit rappel :

  Il y a quelques temps, pour obtenir un bon positionnement, il suffisait d’obtenir de nombreux liens, puis il a fallut avoir de nombreux liens provenant de sites ayant un bon PageRank, d’où l’association : bon PageRank : bon positionnement, ce qui peut être vrai comme faux… Pour éviter la triche des webmasters, google a remanié son algorithme, en particulier grâce au TrustRank : un indice de confiance.

  Ce terme est apparu lors de la publication d’un document écrit par Zolt n Gy ngyi, Hector Garcia-Molina de la Stanford University ( comme Larry Page et Sergey Brin, les deux créateurs de Google ) et Jan Pedersen de Yahoo! Inc. Le document s’appelle “Combating Web Spam with TrustRank” et publié en mars 2004. Ce document montre comment un algorithme pourrait classer les sites comme spam ou bon site.
Ainsi Google pourrait faire le ménage dans son index et modifier le positionnement des sites… tout en se basant sur son algorithme amélioré de ce fameux TrustRank qui attribue une note de 0 ( spam ) à 1 ( site bénéficiant du TR ). Les auteurs montrent qu’il est possible de filtrer efficacement le spam sur une partie significative du web à partir d’un ensemble constitué de pages de confiance sur plus ou moins 200 sites.

  Donc maintenant, les référenceurs vont rechercher des liens en provenance directe de ces 200 sites 100% propre, ayant un indice de confiance de 1. Non, pas de retour au manichéisme, il y a bien entendu des notes avec une virgule et de nombreux chiffres, on doit pouvoir établir 200 arbres ayant des ramifications communes….

  Un petit jeu ? Trouver ces sites bénéficiant du TrustRank, des indices ? Sitelink, gros PR, bon positionnement… le tout est de comprendre cette phrase à propos des sites ayant un TrustRank de 1 : ” ensemble constitué de pages de confiance sur plus ou moins 200 sites “. Donc, comme pour la course au PageRank, nous allons chercher à obtenir des liens provenant de sites d’universités ( ayant souvent un bon PR, et maintenant TR ) ou de sites gouvernementaux, même sur une page perdue….

Article rédigé par

a écrit 146 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

Laisser une réponse

Article précédent:

Article suivant: