Black hat seo : pourquoi en parler?

18/03/2011

Parler du référencement black hat, est-ce une hérésie? Pourquoi ne pas rester caché? Il existe de nombreuses raisons, mais je comprends tout à fait la surprise de certains, surtout lorsqu’on parle de black hat au seocampus 2011 devant l’équipe quality search de Google.

Il faut savoir que nous ne représentons rien pour Google, l’entreprise ne se préoccupe pas de nous, il suffit de voir ce qu’ils osent nous raconter au seo campus 2011.
Il y a une part de communication, mais il y a aussi un sérieux décalage de compétence.
Les différents compte-rendus sont unanimes : RDD parle de “The SEO Joke ou Google Site Clinic“, “les conseils prescrits lors de la tant attendue « Site Clinic » qui, avec tout notre respect, frôlait le ridicule” selon l’agence Synerg’heTiC, “je pens??s b?en être p?rt?e pour écouter 1 heure de l?ngue de bo?s … m??s à ce n?ve?u là …” pour Sandrine (alias GDTSB), “une déception” pour Sébastien Billard.
Bref, si Google souhaite communiquer avec nous, qu’il le fasse, même si je n’attends pas qu’il me livre les détails de son algo ou les nouveaux filtres qui vont sortir.

Si c’est pour raconter n’importe quoi et nous envoyer des personnes qui ne peuvent pas parler et qui n’ont pas le niveau, cela ne sert à rien.

Pourquoi parler du référencement black hat?

Même si moi aussi je n’aime que l’on partage des astuces en public, je me suis fait une raison.
Sur une conférence black hat, il n’y pas la moitié de la salle qui comprend de quoi parle l’intervenant et sur le reste combien vont appliquer/essayer ce qu’ils ont entendu?
Loin de moi l’idée de déprécier la présentation de mon ami Tiger, ni de critiquer les participants du seocampus 2011 (ou du SMX d’après ce que j’ai pu entendre), ce ne sont que de simples observations.
Le black hat a beau être à la mode, la concurrence n’a pas augmenté (même avec la démocratisation de certains outils). Donc pourquoi s’affoler? Que fait Google contre les activités des BH?

Actuellement les techniques black hat ne révolutionnent pas le référencement, ce sont des plans, une veille et des tests en sur-couche d’une bonne connaissance du référencement.
Cela fonctionne plutôt bien, mais cela ne bouleverse pas les résultats des moteurs de recherche (c’est infinitésimal), pourquoi Google se pencherait sur ces activités qui ne chamboulent pas ses résultats et sa pertinence?
Si Google ajoute un filtre, des effets de bord sont à attendre, alors que quelques pénalités, blacklistages de-ci, de-là permettent de conserver une cohérence globale.

Alors pourquoi en parler, ou plutôt pourquoi ne pas en parler?

Lorsqu’un webmaster/référenceur/consultant en référencement… en parle cela lui permet d’acquérir une meilleure visibilité, de décrocher de nouveaux contrats, de vendre des formations… Mais aussi car nous restons avant tout des passionnés, la recherche nous passionne, la réussite nous comble de joie. En parler entre nous est naturel, le partager est plaisant car cela reste un jeu.

Et puis, l’Homme aime la reconnaissance et est de nos jours un peu bling bling : il faut avoir une Rolex avant 50 ans, gagner beaucoup d’argent (même si les seo annoncent toujours un meilleur salaire que la réalité)…

Seo black hat bling bling

Même si le black hat ne le formule pas comme Berlusconi, l’idée reste la même : Je ne crains rien car j’ai des couilles. Amis de la poésie au revoir et à jamais, le black hat combat un amant/ennemi virtuel : Google.

Article rédigé par

a écrit 137 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

{ 27 Commentaires… à lire. ajouter le votre. }

vince March 18, 2011 à 10 h 52 min

Honnête, mais je l’aurais été un peu plus : ce n’est pas tant la reconnaissance que le fait de parler de soi qui compte ici, et de se donner un genre "bad" (alors qu’il n’y a vraiment pas matière).

Daniel Roch March 18, 2011 à 11 h 02 min

Dommage que je n’ai pas retrouvé un article récent sur le site Clinic de Google, et qui expliquait assez bien pourquoi les salariés de Google était obligé de passer par la langue de bois pour que le moteur puisse conserver sa pertinence.

Après en ce qui concerne les black hats, je suis assez d’accord avec l’article et avec Vince : cela donne un côté bad boy, mais cela n’est pas forcément meilleur que du référencement white hat.

Gourou du Pink SEO March 18, 2011 à 11 h 11 min

Daniel, tu fais sûrement référence à l’article de Sébastien Monnier. Je n’en parle pas pour ne pas être désagréable avec lui.

Le côté bad boy est ce que j’appelle être à la mode, donc nous sommes tous les trois d’accord. Le référencement black hat n’est pas la solution absolue, mais cela permet d’avancer plus rapidement sur certains projets et parfois, c’est une obligation (tout comme le white hat dans d’autres cas).

Le juge March 18, 2011 à 11 h 11 min

Bien ce petit article… Question c’est toi de dos???

Je suis plus ou moins du même avis, comme tu le dis le BH reste une activité en marge (de google), en parler est une bonne pub pour ce qui en parlent et puis il y a une certaines forme de reconnaissance au passage donc voila… c’est peu ou prou ce que je dis dans mon vieil article "je n’ai pas peur des chapeaux noirs"

Gourou du Pink SEO March 18, 2011 à 11 h 49 min

Exact, nous avons plus ou moins le même avis, je profite juste des retours sur le seo campus 2011 pour ajouter mon grain de sel.

Pour la photographie, je pensais qu’on me demanderait qui sont les demoiselles.

Vincent March 18, 2011 à 12 h 07 min

Bel article. Ca me fait penser, les slides de la présentation seront-ils dispos un jour ?
Je serais preneur.

baxxx March 18, 2011 à 12 h 11 min

Le BH est brandable … je préfère à titre perso me situer dans la zone grise :)

RDD March 18, 2011 à 12 h 17 min

Et oui, pour le peu que j’ai pu échanger avec Paul au seocampus, c’est exactement ce que je lui ai dis. Ce qui est dommageable n’est pas le BH en lui même, c’est le fait que ça soit "a la mode" et que beaucoup se l’approprient pour faire "rude boy". Les vrais, les "authenticals" ne sont pas la a se la raconter BH a tous les coins de rue. C’est un clan fermé (et franchement heureusement pour eux) qui partage ses découvertes avec les potos, on reste dans le principe du l33t.
Pour info, dans mon jeune temps de cracker (soft hein, pas les gros cons qui défoncent du site) les nfo disaient "If you’re a good cracker don’t try to contact us, we will find you !!" et ça résume très bien l’idée que je me fais du BH.

EmiledeCorse et sa location en Corse March 18, 2011 à 12 h 28 min

Article très plaisant et je me demandais donc si c’est une photo du SEOCAMPUS… histoire que ca me motive pour la prochaine édition. Bon perso en tant qu’arrivant récent dans le monde du SEO… je ne savais même pas que ca venait d’être à la mode… je viens surtout pour apprendre a ranker mes sites (alors la couleur du chapeau… pourvu que ca rank et que ca convertisse). Le côté Badboy me séduit pas non plus… et pour être sincère le côté "caché" non plus. Et du coup… comme pas mal de choses dans ce monde ou j’arrive, y’a un truc que je pige pas. Et toi Msieur tu pourrais peut-être m’éclairer. Voudrais-tu me dire stp pourquoi tu es caché ? Pourquoi un BH se cache… pourquoi un SEO se cache comme s’il était un agent secret et tout et tout. Pourquoi ce BH sur la photo nous tourne le dos bon sang.

Synerg'heTiC March 18, 2011 à 12 h 35 min

Merci pour la mention !
Un bon billet, franc, comme on l’aime.
Au plaisir.

Sylvain (AxeNet) March 18, 2011 à 12 h 36 min

Et puis il y a parler et parler.

Ni Paul ni aucun blackhat serieux que je connaisse n’irait dévoiler de très bons plans (ce serait du suicide). En revanche, parler des méthodes, des principes, ou même des outils me semble tout à fait à propos lorsque l’on parle de référencement.

Et d’ailleurs, les propos sont à priori plus intéressants que les discours de google. Bon, maintenant, que ces derniers pratiquent la langue de bois, je peux le comprendre. En revanche, cela me semble déplacé devant un parterre de référenceurs.

Davidseo March 18, 2011 à 12 h 41 min

@RDD: If you’re a good cracker don’t try to contact us, we will find you !!
=> +1, au final même le regroupement des "BH" est naturel
De toute manière que ce soit du BH, du WH ou du grey hat => l’important c’est de partager la même passion non?

Le Juge SEO March 18, 2011 à 12 h 41 min

"je pensais qu’on me demanderait qui sont les demoiselles."
Je suis Marié et en passe d’etre papa .. je demande plus ce genre de details ;op

Didier March 18, 2011 à 12 h 47 min

Oui bah justement, j’allais y venir. Qui sont ces demoiselles?

GDTSB March 18, 2011 à 14 h 16 min

Je reste persuadée que Google aurait pu faire un effort (comme aux US- cf article d’Olivier Andrieux sur le blog d’abondance).

Le BH c’est un effet de mode! les bad boys ca a toujours fonctionné quel que soit le sujet (je risque même un parallèle audacieux et déplacé avec les serials killers qui ont toujours leurs petits lots d’admirateurs/trices)

Pour aller un cran au delà dans l’audace, c’est peut être aussi un aveu d’impuissance des référenceurs WH sur certaines thématiques…Allez savoir !

Daniel c’est le dernier article de ce blog : mon-seo.com.

LaurentB March 18, 2011 à 14 h 20 min

A bas la langue de bois sur le SEO (white ou black) !
Belle prise de position sieur.
Parler BH ne nuit pas à la réputation et fera toujours avancer le Schmilblik.
Puis comme tu suggères, ce qui reste à cacher ne sont que des filons plus ou moins éphémères.

Xavfun March 18, 2011 à 16 h 11 min

Tu pourrais me redonner le numéro de tel de la nana a droite, je sais pas ce que j’ais fait de sa carte

Julien March 18, 2011 à 16 h 53 min

Il y aura toujours des webmasters bidons qui font les referenceurs black ou white.

Gourou du Pink SEO March 19, 2011 à 6 h 45 min

@Vincent à priori non, mais Paul peut changer d’avis. Tu trouveras les slides du SMX 2010 sur son site, la présentation est quasiment la même.

@baxxx & RDD nous sommes d’accord.

@EmiledeCorse non la photographie n’a pas été prise au seocampus, malgré mes demandes auprès du bureau pour avoir plus d’hôtesse comme la jolie Confiance ©Tiger.
Etre caché? Je pense que l’on me connait bien assez et que si l’on désire me trouver, on le fait rapidement. Je participe au seocampus depuis 3 années, je suis présent à pas mal de rendez-vous (apéro sur Paris, seo campus de Toulouse), j’anime plusieurs sites… Donc cacher ne s’applique pas vraiment à mon cas. Par contre, je suis moi aussi un peu parano, malgré le ton e ce billet, donc je n’aime pas être trop découvert.
Pour la photo, ce “black hat” préfère que l’on voit de jolis minois, plutôt que son visage, et je le comprends.

@Synerg’heTiC de rien et au plaisir.

@Sylvain (AxeNet) oui et non, quand Paul éduque certains webmasters, il peut créer de la concurrence quand il donne un plan, il le tue, mais il y en a des millions. Mais combien appliquent ces conseils? (retour au billet ;-) ).
Pour Google, nous sommes souvent du même avis.

@Davidseo oui, ce billet ne fait pas l’apologie du black hat.

@Le Juge SEO ta femme n’a pas déjà accouché d’un cowboy?

@Didier elles n’aiment pas la viande mon ami (PJ).

@GDTSB oui, un effort ou aucun, mais pas se moquer de nous.

@LaurentB tout a fait.

@Xavfun tu es trop romantique pour elle, je ne te la présenterais pas.

@Julien oui, mais la mode a un effet multiplicateur.

RaphSEO March 22, 2011 à 6 h 49 min

Belle prise position et je pense qu’au fur et à mesure du durcissement de l’algo de GG de plus en plus de monde va s’y intéresser.
En même temps avec la photo illustrant ton article je suis sûr que tu as déjà déclenché des vocations chez certains post pubères récents :)

shelko March 22, 2011 à 20 h 42 min

C’est comme partout une fois l’effet de mode passé il ne reste que les vrais accrocs, ça sera pareil pour le BH, une fois que les mecs qui ont eut les yeux plus gros que le ventre se seront cramés les doigts il ne restera plus que les passionnés ;)

Breizh Masters March 27, 2011 à 12 h 51 min

White ou black, ce n’est pas grâce à cela que le petit lapin rose de la première page de google sort du chapeau…

Les premières pages de Google se gagnent avec du vrai référencement, du savoir faire, du temps et de la trésorerie (pour le client). Bien entendu qu’il y a des recettes gagnantes, aussi la question du black hat ou du white hat, par opposition, est une bêtise assez repandue au point que certains personnes à la recherche d’agences de référencement n’ont pas peur de parler d’experts white hat dans leur mail.

Parlons référencement, tout court !

Gourou du Pink SEO March 28, 2011 à 4 h 45 min

Breizh Masters, le white hat et black sont du vrai référencement, juste une différence de travail sur certains projets.

Julien C March 29, 2011 à 2 h 33 min

Je me demandais souvent pourquoi parler autant des techniques BH en public mais effectivement la grosse majorité de l’auditoire ne testera jamais ne serait-ce qu’une ficelle. Et puis le BH, c’est juste de la débrouillardise et une réflexion un peu plus poussée finalement…

Morgan The Seo Fail April 3, 2011 à 17 h 32 min

Le black hat c’est juste pour avoir des demoiselles avec qui faire des photos et manger des lasagnes :D

Sinon rien à ajouter à cet article, juste met le bouton google +1 j’aurai qu’à cliquer :)

location luxembourg April 26, 2011 à 4 h 02 min

Looool, c’est vrai que la photo, pête bien :)

Rankup May 10, 2011 à 9 h 54 min

Si je savais que le BH avait autant la côte auprès de la gent féminine… Très bon article au passage ;)


× 4 = 20

Article précédent:

Article suivant: