Que deviendront vos sites quand vous serez morts?

15/07/2010

Oui, c’est une pensée gaie qui m’anime aujourd’hui, mais cette réflexion n’en est pas moins inintéressante! Non, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas Stéphane Bortzmeyer qui m’a menacé de mort, ni une autre personne que j’aurais offensé en racontant tout et n’importe quoi sur ce blog. Personne n’est la cause de ce charmant billet.

Ouvrir un site Internet est plus ou moins simple, plus ou moins cher, mais Internet n’est pas un espace de liberté total, vous avez des droits et des devoirs.
Vous êtes responsable de ce que vous écrivez, des propos que vous hébergez, des données que vous conservez… Jetez un œil au site de la CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés) et déclarez-vous si vous n’êtes pas un particulier. Pour les professionnels, n’oubliez pas de renseigner vos données sur votre site ou de bien les fournir à votre hébergeur. Ne pas le faire peut conduire à un an de prison et 75 000 euros d’amende.
Cependant il n’y a aucun statut particulier pour exploiter un site Internet, si vous mourrez, à priori il s’agira d’un bien comme un autre, donc n’oubliez pas de le mentionner à vos proches, dans votre testament.

Je suis la Mort

Comme je viens de faire mon testament, j’ai précisé où elles sont conservées et surtout que faire de mes données.
Et vous, avez-vous prévu le coup?

Article rédigé par

a écrit 146 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

26 réactions sur “Que deviendront vos sites quand vous serez morts?”

  1. Keeg says:

    Je vois que le travail sur "Stéphane Bortzmeyer" commence. 🙂

    Sinon, les sites Internet après ma mort, c’est bien un truc auquel je n’avais pas pensé…

  2. Pink SEO says:

    Nous avons des revenus corrects, si personne ne sait quels sites nous possédons, où, comment… c’est un capital qui part en fumée.

  3. Mickaël B. says:

    Moi j’y avait pensé y quelques semaines, parce que mine de rien au bout d’un moment tu amasses des trucs qui commencent à avoir de la valeur !
    Moi j’avais pensé faire une liste à mes proches (vu qu’il n’y connaissent rien) hors testament étant donné que je ne compte pas en faire un avant un bon moment (enfin normalement).

    Merci pour l’info en tout cas 🙂

  4. Bert says:

    J’y pense depuis longtemps, par vagues, mais n’ai pas encore fait le nécessaire auprès de mes proches.

    Ce n’est pourtant pas bien sorcier me dis-je… Oui mais nan, ce n’est pas si simple en fait : il ne nous faut pas uniquement transmettre une liste de codes d’accès, mais aussi et surtout apprendre à notre famille à bien se servir de cette dernière, bref leur enseigner (une bonne partie de) notre métier.

    Mais j’ai une idée : vu que ce blog regorge de webmasters, puis-je publier ici mes codes (FTP, Adsense, Tradedoubler, Zanox…) afin que vous les transmettiez à ma femme lorsque je ne serais plus ? Je compte sur vous… ou pas.

  5. Pink SEO says:

    Tu peux me les envoyer par mail, je vais les ajouter sur ma clé USB de données. Mais le problème est que je risque de mourir avant toi, donc tu risques de perdre tes accès rapidement. 😉

    J’ai trouvé une solution plus simple, je lègue tout à un ami webmaster.

  6. Elea Lyn says:

    Ben, dites donc, c’est gai tout ça !

    Comme je suis jeune, je préfère ne pas y penser.
    Et puis de toute façon, je n’ai pas grand-chose 😀

  7. Bert says:

    Le premier de nous deux qui mourra aura une… euh… {belle boîte en bois|urne}.

    L’ami webmaster c’est pas mal, mais ça représente un sacré cadeau quand même, c’est pas glop vis-à-vis de nos héritiers.

    La bonne solution à mes yeux : je lègue la propriété de mes sites à ma {fille|femme|maîtresse}, mais je confie la gestion de ces derniers à un ami webmaster, lequel percevra un pourcentage sur le résultat généré.

  8. Adrien S. says:

    Hum… un peu morbide tout ça ^^

  9. Marie says:

    Moi ça sera assez facile vu que c’est Salemioche qui héberge mes sites, il saura tout transmettre à mon homme 🙂 Et pour le reste, l’homme a accès à mon ordinateur, donc mes mails, donc… tout ce dont il a besoin! J’ai pensé à tout, enfin j’espère?

  10. Maxime says:

    Il faut savoir être prévoyant dans la vie! Moi, je propose ce service de gestion du patrimoine numérique! http://www.laviedapres.com afin de ne pas laisser aux oubliettes son site internet, son blog, son porfolio, ou encore les photos, les vidéos, les musiques etc… ;-))

  11. Lohiel says:

    ah bin moi je suis sur Internet depuis le siècle dernier et j’en connais plusieurs quand même des webmasters qui sont morts… quand le site est vraiment valable, oui, les très proches y pensent assez vite et se débrouillent pour le conserver… ça devient pour eux comme un petit mémorial en pixels 🙂

  12. Audrey says:

    Tiens, ça me rappelle une conversation eut il y a quelques temps déjà…;)
    Nous avions envisagez le fameux e-testament….!!
    (Au fait, faut que je t’envoies un message, mais on a bien ton chargeur ;))

  13. Neamar says:

    Ça me fait penser à un article que j’avais rédigé il y a quelques temps, et qui envoyait par mail à un ami les identifiants ftp si le webmaster n’avait pas donné signe de vie depuis un mois. Si des personnes sont intéressées, ça s’appelle "message post-mortem" : blog.neamar.fr/component/…

  14. Maxime says:

    On peut avoir la même réflexion pour les comptes sur les différents sites. Facebook, twitter, gmail… Dans 100 ans, plus de comptes Facebook que d’humains vivants ?

  15. Pink SEO says:

    La différence est que les sites rapportent de l’argent presque seul, Facebook, Twitter, Gmail ne sont que des outils. 🙂

  16. Nicolas says:

    C’est bien d’en parler à ses proches, mais il faut aussi en parler à ami qui est dans le métier et potentiellement capable de reprendre la main sur l’ensemble des activités. Je vois mal ma femme reprendre mes sites (même si elles s’occupent de beaucoup d’aspects modération/administratif/…).

  17. Vince says:

    C’est vrai que moi non plus je n’y avais pas pensé… en plus vu le nombre d’heure d’écriture + éventuellement de référencement naturel dépensées pour nos sites et blogs, il serait dommage de voir tout cela récupéré !

  18. Sebastien says:

    Si le site est créé dans le cadre d’une société, les statuts de la société définissent de toute façon ce qu’elle devient lors de la mort du propriétaire. Pour les sites persos, c’est sur que c’est plus compliqué.

  19. C’est vrai que je n’y avait jamais pensé ! Certes je n’ai que 18 ans mais bon on sais jamais ce qui peut arriver … 😛

  20. fran6 says:

    Perso ayant la chance d’être immortel je suis pas emmerdé par ces questions triviales.

  21. Blackat says:

    … hum si il t’arrive qq chose et qu’il y a le moindre doute sur le fait que se soit un certain "bip", je peux te garantir une vengeance façon Vendeta. N’est pas chat corse qui veut.

  22. artscoop93 says:

    Cela peut paraître con, mais j’y ai pensé ce matin à cette question. Je m’attends pas trop à passer l’année 2010 et j’ai pensé à laisser un papier indiquant identifiants, abonnements, mots de passe, sites etc. Ce n’est pas un questionnement con, j’ai beaucoup bossé sur mes sites et ça a quand même un petit peu de valeur. Peut-être plus encore dans un ou deux mois.

  23. Le juge says:

    Ben merde tu vois tu viens de me mettre le truc dans la tête la… J’y avais jamais pensé mais bon il faut dire que les site que j’ai pour le moment ils perdent de l’argent plutôt qu’autre chose. Par contre c’est pas faux il faudrait peut être faire un petit truc histoire de…

  24. SWCF says:

    C’est quelque chose que je pense de temps à autre. Je crois qu’ils mourront aussi.

    J’espère que ce ne sera pas pour demain.

  25. monique says:

    après ma mort , je n’ai jamais pensé a ca, mais l’essentiel pour moi c de laisser des sites intéressants qui ne vont jamais mourir.

  26. chiliconseo says:

    J’ai prévu de te filer mes sites de toute façon donc tu ne peux pas mourir, faut que tu attendes que je creve 🙂

Laisser une réponse

Article précédent:

Article suivant: