Negative SEO et nofollow

29/04/2010

Je ne suis pas un bad boy, je ne suis pas un black hat, du moins juste pour le fun, pour le plaisir de découvrir et de berner Google et compagnie, mais globalement mes sites sont propres, sans cloaking, dépôt de liens sauvage et j’en passe. Le negative SEO est clairement black hat, mais ici, je vais juste vous proposer une réflexion, voire un jeu.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le nofollow, je ne peux rien faire, pour les autres, vous savez que mon idée à propos de cette capote à PR a évolué (cf : nofollow, moi aussi je récidive).

Cependant, depuis juin 2009, le page rank sculpting avec le nofollow est hors jeu selon notre ami Matt Cutts (lire mon article à ce propos : utilisez le nofollow, vous perdrez de la popularité).

Alors quoi? Je vous emmène où?
Réfléchissez, les commentaires de certains blogs sont en nofollow, donc à chaque fois qu’un commentaire est posté avec un lien, on dilue la distribution du PR de la page, on détruit le fameux jus vert.

Vous avez compris? Si je m’amuse à commenter un blog ennemi, je vais détruire son PR, n’est ce pas diabolique?

Certains sont dubitatifs, d’autres sont déjà en train de mettre à jour la liste des concurrents et de les insérer dans leur script de spam rédactions qualitatives de commentaires.

Ce n’est qu’une réflexion à propos du nofollow et du negative SEO, je n’ai pas testé, j’ai simplement suivi la logique jusqu’au bout.

Qu’en pensez-vous?

Article rédigé par

a écrit 138 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

25 réactions sur “Negative SEO et nofollow”

  1. Robin says:

    J’aime bien l’esprit en tout cas :)

  2. Olivier says:

    La question a se poser : est-on sûr qu’un lien nofollow entraîne une dilution de la popularité malgré ce qu’a pu dire nos amis de chez Google ?
    Dans le cas où la réponse serait oui, je pense que l’impact est limité pour la plupart des sites, sauf peut-être pour ceux présent sur des requêtes très concurrentielles…

  3. Pink SEO says:

    D’après le test effectué par Sylvain d’Axenet (ancre de lien, nofollow, dofollow & co), le nofollow ne laisse rien passer. Après, savoir si il y a eu une perte de puissance (ou de PR), c’est quasiment impossible à savoir, mais l’idée est assez drôle. Si j’ai le temps, j’essayerais cette théorie de negative SEO et nofollow sur un de mes sites (ou pas).

  4. Marie says:

    Je pense qu’il n’y a dilution de PR que quand le nofollow cible un lien interne et non externe… donc voilà :)

  5. Pink SEO says:

    C’est une possibilité, mais ce n’est pas ce qui est dit dans les différentes interventions. Attention, je n’ai pas dit que j’y croyais, mais… c’est possible.

  6. Rudy says:

    Je pense que dans ce cas, tu dilues le PR, mais pas le positionnement.

    PS: C’est quoi ton plugin de captcha ?

  7. Petit Nuage says:

    Serais-tu en train de provoquer tous les référenceurs francophones en les incitant à publier une tripotée de commentaires sur ton blog, histoire de voir si celui-ci va finir par parler d’homéopathie, tellement le « jus » sera dilué ?

  8. DSampaolo says:

    Haha la démonstration logique est imparable. Je ne sais plus si la dilution du nofollow n’est censé concerner que les liens internes ou pas, mais en tout cas le sujet mérite réflexion…

    Bien pensé! ;)

  9. Keeg says:

    Vu le poids assez faible des liens en commentaire, je pense que cela a peu d’impact, mais c’est effectivement pas si bête dans la logique.

  10. Pink SEO says:

    J’utilise un plugin anti spam tout bête que j’ai modifié rapidement, pourquoi Rudy? Il est encore trop compliqué? ;)

    Petit Nuage, mon blog est dofollow, donc il n’y aura aucune conséquence pour moi, sauf un partage accru de mon jus.

    Didier, c’est plus pour le fun que pour le negative SEO, je pense bien que Google fait la différence entre internet et externe, les sujets abordés tournent tous autour du PR sculpting, mais je pense que l’utilisation du nofollow pour l’externe est aussi pénalisé.

    Pourquoi le poids est-il faible? Cela dépend quelles sont les requêtes visées, les pages où tu poses ton lien… C’est comme dire que les annuaires sont morts, c’est faux.

  11. Bigs says:

    Héhé, ta réflexion nous donne un résultat carrément "Dark Hat" là !
    Aller "détruire" le PR des concurrents, je trouve ça un peu fort.
    Et comme certains l’ont déjà dis, je pense que pour faire perdre du PR à un article, il faudrait salement spammer tout de même.

  12. Christophe says:

    En fait, je viens de relire l’article de Matt Cutts, il ne parle que de dilution de pagerank, pas de positionnement. Après effectivement, on peut se demander si c’est vrai ou si c’est juste un moyen d’éviter le PR sculpting.

  13. KubX says:

    Je ne pense pas que des commentaires sur une seule page est un aspect négatif et entraine une perte du jus. De toute façon, les liens les plus importants sont dans le corps du texte, et haut dessus des commentaires…

  14. Pink SEO says:

    Le PR est la puissance, donc cela peut influencer le positionnement, mais comme le souligne Bigs, il faudra mettre la dose.

    KubX, il existe des pages qui avaient de jolis PR et qui après spam ont tout perdu. Je n’ai jamais dit qu’on allait faire tomber un site, je faisais simplement part d’une réflexion amusante.

  15. Robineau says:

    Bizarre que tout le monde parle de PR alors qu’on est tous d’accord pour dire que ce même PR n’apporte rien en terme de positionnement…

    Tout le monde n’est donc pas d’accord apriori ?

  16. Pink SEO says:

    C’est parce que tu prends le problème à l’envers. Ici on ne parle pas de l’affichage du page rank lors des MAJ ou dans la barre d’outils Google, mais du liquide qui se déverse de page en page via les liens.

  17. Le-juge SEO says:

    Boaf, a mon avis si tu ne spammes pas le blog concurrent a grande échelle, il ne risque pas de lui arriver grand chose. Et puis tes concurrents sont des SEO et par conséquent plus ou moins attentifs a leurs commentaires … me trompes-je mais conceptuelle ment ton idée est intéressante.

  18. Pink SEO says:

    Tout les concurrents ne sont pas des SEO et heureusement pour nous. Et effectivement, ce n’est qu’une idée underground.

  19. Petite says:

    La réflexion est intéressante et mérite d’être prolongée mais il y a quand même un postulat de départ : le positionnement d’un site serait lié à son pagerank, (après tout le nofollow suppose l’idée d’un panier percé mais seulement pour le pagerank finalement), ce qui était peut-être vrai aux balbutiements de google, mais qui reste à démontrer en 2010.

  20. Pink SEO says:

    C’est vrai, en 2010 le lien et la dilution du jus n’est plus d’actualité, c’est pour cela que personne ne renseigne son site en commentant. ;)

  21. Blackat says:

    Hé bien, pas si white hat que ca la pink SEO :P

  22. Pink SEO says:

    Qui a dit que les Pink Hat étaient blancs?

  23. jaycreation says:

    Mais quand on commente un article (en ajoutant du contenu interessant sur le bon theme) on crée du contenu. On augmente la densité de mots clefs.
    Du coup j’aimerai bien savoir le rapport de la balance ajout de contenu pertinent / perte de PR a cause du noFollow.
    Meme si il est clair qu’il est plus facile de perdre du PR que d’en gagner…

  24. Pink SEO says:

    Ajouter du contenu ne crée par de Page Rank, seul les liens le font. Donc on amène du contenu, mais c’est tout. Ensuite, on peut coupler ce “joke” avec des techniques plus black. :)

  25. parker51510 says:

    Sur mon site dans la partie Forum, j’offre la possibilité de mettre sur son profil visible publiquement son lien internet en lien dur et d’un descriptif unique bien sûr, alors, bon post ;) et partagez des commentaires. Il faut savoir donner un peu aux autres pour en recevoir.

Laisser une réponse


1 × = 6

Article précédent:

Article suivant: