SEO Campus 2012 : compte-rendu

09/03/2012

Comme tous les comptes-rendus, celui-ci sera incomplet, je ne pouvais pas suivre deux conférences à la fois et ne peux pas vous résumer chaque conférence. Il s’agit donc d’une sélection personnelle.

SEO campus : le 8 mars

2012 : et si le calendrier Maya annonçait la fin … du SEO ?

Ouverture des conférences par une présentation de l’évènement, remerciements des sponsors, toujours un peu long, mais on fait avec. Merci à Romain de Yooda (sponsor de l’évènement) pour la brièveté de son intervention.
Ensuite Laurent Bourrely, Paul Sanches, Olivier de Segonzac, David Degrelle et Alexandre Villeneuve sont intervenus sur l’avenir du SEO et les évolutions, ses contraintes. Au final, il en ressort que :

  • Le “not provided” dans Google Analytics est embêtant, mais n’empêche pas d’avoir une vision global et de réattribuer ce trafic au trafic marque et hors marque.
  • La généralisation de la recherche universelle (one box maps, news, images, vidéos) diminue la visibilité des sites, mais on peut utiliser ces one box pour rediriger le trafic sur nos sites.
  • Google Search Your World va arriver par chez nous, il est important de se préparer à cette future implémentation.

Le SEO et le risque juridique

Très bonne intervention du cabinet Haas, spécialisé dans le droit de l’internet.
Gérard Haas a débuté sa présentation en beauté en “nous” qualifiant de délinquants de l’immatériel, mais également en affirmant que le black hat est discutable, non éthique, voire punissable.
S’il ne fallait retenir qu’une chose de cette un peu longue et belle conférence : le tribunal ne nous pénalisera pas pour la mise en place de sites satellites, création de liens, mais pour volonté de se positionner sur le nom/la marque d’un concurrent.

Black Hat : évaluer les risques

Avec un peu moins de temps que prévu, l’ami Paul Sanches nous a présenté rapidement les “risques” et les solutions pour les éviter : proxys, VPN…

Analyser une pénalité de Google et en sortir

Après le déjeuner, Sébastien Monnier nous a parlé de pénalités. Même sans savoir que Sébastien vient de chez Google, l’écouter vous convaincra que cela laisse des traces. Il nous a cependant confirmé qu’il existait des pénalités durables et des pénalités yoyo (test de pertinence).
Voici une liste de ce que j’ai retenu (de drôle ou pas) :

  • Un lien en footer ne sert à rien.
  • Eclipsis n’est pas quelqu’un qu’il faut fréquenter dans votre univers de netlinking.
  • Pour éviter les pénalités et/ou en sortir : supprimer des pages, la publicité, les liens, voire changez de nom de domaine.
  • Si vous pensez être pénalisé, regardez les messages sur Google Webmaster Tools, vérifiez votre outil de web Analytics, surveillez vos concurrents.

Vous l’aurez compris, il y a du bon et du discutable, mais rien n’est faux.

Mauvais voisinage avec Eclipsis

Crawl de Google, caches, performances et CDN

Il est important de servir rapidement vos pages à Google afin d’augmenter votre nombre de pages visités. Visez moins de 2 secondes en temps de téléchargement vous aidera à bien vous positionner et à améliorer votre taux de transformation. Il peut être utile d’utiliser des CDN, un service de cloud…

Performance et SEO

Thomas Soudaz a continué sur la lancée de l’amélioration du temps de chargement. Pour info :

  • 2% du poids des pages provient des images, puis vient les scripts…
  • En 2009, un internaute quitte le panier d’un site s’il se charge en plus de 3 secondes.
  • Optimiser le cache, limiter le nombre de ressources, réduire le poids des images et des pages, améliorer la vitesse de rendu du navigateur.

Le référencement local de A à Z

Victoria des pages jaunes que je n’ai malheureusement pas écouté, mais pour avoir lu sa présentation avant sa conférence, je ne doute pas qu’elle ait pu en intéresser quelques-uns, a présenter le référencement local vu du côté d’un annuaire géant..
Puis mon ami Mathieu est monté sur scène à mes côtés. Je ne suis pas le plus à même de vous en parler, je passe donc mon tour.

Tout ce que je peux dire, c’est que la conférence s’est bien déroulée…

Bonne conférence

Troisième mi-temps

Après l’effort, le réconfort, une partie des participants se sont rassemblés autour d’un verre et de quelques pizzas (l’inverse est aussi vrai). Un moment très agréable qui a permis de bien terminer la première journée du SEO Campus 2012. Merci aux organisateurs !

Nous avions pris soin d’enlever le Panda de Google, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, il n’embêtera plus vos sites.

Panda de Google

Deuxième et dernier jour : le 9 mars

Disséquons Google Panda

Malgré la soirée de la veille, j’ai réussi à me lever pour assister à la conférence. Les points à retenir :

  • Les intervenants trouvent panda positif.
  • Les sites des intervenants/clients ont tous profité de Panda.
  • Tous ont parlé de contenu, sans avoir été touché par Panda.
  • Afin d’éviter Google Panda ou en sortir : il est conseillé de se focaliser sur l’internaute.

Bref, du bon contenu, point trop de publicité, un site bien rangé.

Outils SEO avancés

Paul est retourné sur l’estrade pour une conférence d’un meilleur niveau, un sujet plus intéressant et une façon très didactique de présenter comment utiliser certains outils.
Scrapebox vous permet de trouver les liens, puis de les trier et enfin de les soumettre. L’idéal est de toujours utiliser des proxys et de varier les ancres, les pages et les contenus.
Les annuaires fonctionnent encore malgré ce que certains disent, ce n’est pour rien que j’ai rédigé un billet à propos de Seohackers. Paul partagera sa présentation s’il le souhaite, je me limiterais à ce petit résumé.

Gérer les migrations de site

Olivier de Segonzac nous a présenté comment bien gérer une migration du site. Voici une petite liste :

  • Préparer votre migration en amont.
  • Calculez les risques et gains de votre migration.
  • Votre SEO doit être impliqué à chaque étape, du début à la fin (migration + X semaines).
  • Conserver vos URL ou prévoir un tableau de migration.
  • Suivre les positions, le trafic avant et après la migration peut être une bonne idée.

J’ai retrouvé certains cas clients, quelques arrachages de cheveux, Olivier nous a présenté les migrations au plus juste : une vraie galère, mais de manière amusante.

Les règles de rédaction web en 2012

Virginie Clève a clôturé le cycle des bonnes conférences en nous présentant les contenus chauds, froids, provenant d’agrégation… mais surtout les différences et atouts pour le référencement naturel.
Pour être visible sur Google News et profiter des one box (via la recherche universelle), n’hésitez pas à produire de nombreux contenus, à inciter au clic et à faire partager vos contenus via les réseaux sociaux.
De même, gérez convenablement vos liens internes et externes, cela ne vous sera que bénéfique.

Le moment juste pour le fun avec l’équipe qualité de recherche de Google

Les informations utiles :

  • Panda vérifie et lève votre pénalité chaque mois.
  • Les signaux sociaux sont de plus en plus pris en compte selon Google.
  • 500 mise à jour de l’algorithme, 20 000 tests, 200 expériences live par an pour Google.
  • Panda a une action sur l’entièreté du site, même si la cause de la pénalité n’est qu’une catégorie de votre site.
  • S’il y a beaucoup de spam à partir d’une IP (exemple sur un hébergement mutualisé), Google peut pénaliser l’adresse IP.

Le reste de l’heure d’intervention :

  • Google est très pertinent : tu tapes seocampus dans le moteur de recherche et tu tombes sur le site de l’événement.
  • Beaucoup de sites ne sont pas touchés par Panda : il s’agit sûrement d’un problème de tag analytics.
  • Google est totalement automatique. […] Nous effectuons des actions manuelles.
  • Pensez à vous inscrire sur Webmaster Tools.
  • Suivez Matt Cutts.

Le SEO Campus 2012 était un très bon cru, merci aux organisateurs : bonne ambiance, dans l’ensemble de bonnes conférences (etde thématiques assez variées (pas que SEO) : webperf, juridique), continuez comme cela !

Photographies @ Thi Mai.

Article rédigé par

a écrit 147 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

42 réactions sur “SEO Campus 2012 : compte-rendu”

  1. La Suisse says:

    Quelle rapidité de rédaction, t’es le premier compte rendu ! Merci à toi pour ta bonne humeur communicative et tes tweet croustillants.
    Bye Elodie … Heeuu non, Matthieu 😉 private joke.

  2. LaurentB says:

    Hihi j’adore “Google est totalement automatique. […] Nous effectuons des actions manuelles.”

    C’était bien cool en tout cas. Bravo pour le rythme et le sourire de la conf réf locale qui n’était pas évidente à traiter.

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Merci, c’est toujours bien d’avoir des retours. 😉

  3. Xavier says:

    Merci pour ce CR. J’espère que certain mettrons de Slide a dispo, je rate toujours les conf seo…
    Au sujet d’Eclipsis c’est une private Joke ou ça veut dire qu’il faut pas traîner sur la sphère sans se “cacher”^^ ?

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Je mettrai des photos pour illustrer mes propos dès que possible. Mais pour résumer, lors de la conférence sur les pénalités de Google, une slide présentait les liens de faibles qualités sur des pages sapin de noël et au milieu d’un tas de liens : le logo Eclipsis !

  4. Le Juge says:

    Merci pour le retour Aurélien. J’aurais bien aimé assister a la conf’ juridique (qui explique tres bien l’afaire recente avec le gars qui avait fait des sites satellites sur la biere – j’ai plus le lien la mais tu dois te rapeller). J’aurais aimé vir aussi la cof sur le referencement local pour y confronter mes propres opnions, idem pour la conf sur les migrations j’aurais bien aimé frotter mes convictions et mon experience avec celle d’Olivier – c’est que j’en ai mangé un paquet des migrations.

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Oui, le cas saveur bière Julien, comment as-tu pu oublier cette thématique !
      Je ne doute pas qu’un jour tu sois présent à cet évènement. 🙂

  5. Pandaranol says:

    Merci pour ce premier compte-rendu de l’évènement #seocampus !

  6. Bert says:

    Merci pour ce compte-rendu Aurélien.

    Tu vois, je suis à 7 000 km de là, en vacances, et j’me disais justement : “Hey Bert, tu vas louper le SEO Campus, comment pourras-tu alors t’en sortir ?”.

    Bah écoute, grâce à toi, et uniquement grâce à toi, l’avenir ne m’apparaît plus si maussade.

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Si j’ai pu améliorer la vie d’un ami, j’en suis fort aise. A bientôt et profite bien de tes vacances.

  7. Nico says:

    Hehe, interessant, merci, vs etes un peu dur avec google, ils font ce qu’ils peuvent…! Bon ok ils st vraiment a des lustres de la seo sphers :p

  8. CedricB says:

    Merci pour ce compte-rendu, surtout pour les absents :-). C’est la première fois que je lis que Google peut pénaliser l’adresse IP d’un site. A votre avis, est-ce que le simple fait de changer d’IP peut permettre de sortir d’une pénalité ?

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Je ne pense pas que cela suffise, d’autant plus que l’IP est un drapeau qui se lève lorsque X% des sites sont spammy sur une IP. Mais avant que ce pourcentage soit atteint (par exemple sur une IP mutu d’OVH), il y a de la marge et d’autres facteurs auront déclenché la pénalité.

  9. JBoudin says:

    La conférence de Google avait l’air vraiment sympa ! ^^

  10. steeve says:

    Merci pour ce CR synthétique ! Ca me permet, moi qui suis étudiant et qui ne peux pas pour l’instant me permettre de venir au campus (malgré le prix abordable) de suivre les grands enjeux du seo.
    Très bon l’ironie sur les dires de google à la fin 🙂

  11. Keeg says:

    Rien que sur la phrase “Google est totalement automatique. […] Nous effectuons des actions manuelles.”, ça décrédibilise complètement le discours de nos amis de chez Google…

  12. Ben says:

    Un grand merci pour ce CR, je n’ai pas pu venir cette année, d’après les différents retours il avait l’air vraiment qualitatif cette année. J’espère en tout cas que d’autres participants suivront ton exemple !

  13. Faustine says:

    Merci pour ce compte rendu, j’apprends chaque jour sur le SEO et je ne raterai pas le prochaine édition.

  14. Simon says:

    Un grand merci pour cette excellent compte rendu ! Ca avait l’air bien sympa 🙂 !

  15. Bitpxl says:

    500 mises à jour de l’algorithme Google par an ? Wow.. et après les clients s’étonnent qu’on ne garantissent pas de positions 😡

  16. Rémi says:

    Si il y a eu une conférence sur la généralisation de la recherche universelle, cela m’aurais beaucoup intéressé 🙂
    En tous cas merci pour ton résumé !

  17. Antoine says:

    Une autre phrase/perle de Google était :

    “Vous parlez de pénalité, nous parlons de réajustement de l’algorithme” 😀

    Enfin, ton compte rendu est sympa, gentil (un peu trop même, ça m’étonne) mais tu es sûr d’avoir suivi les guidelines de Google pour le rédiger?

    1. Gourou du Pink SEO says:

      On mettra ça sur le coup de la fatigue et du manque de temps. 😉

  18. Thomas says:

    Merci pour ce compte rendu Aurélien, plutôt rapide ….
    J’ai beaucoup aimé cet événement, même si j’ai l’impression de ne pas avoir appris énormément, mais je le prends plus comme une ouverture d’esprit, de la culture G, de la prospective, c’était passionnant.
    Je me suis fendu d’un compte rendu, plus humain que sur le contenu, c’est ma vision de ce que j’ai vécu au seocampus 2012 (lien sur mon nom qui sert d’ancre)
    bonne continuation a tous et …. a l’année prochaine
    Thomas

  19. Witamine says:

    Toujours au top Aurélien !

    As-tu publié la photo des personnes à ne pas “fréquenter dans” son “univers de netlinking” ? 😀

    De façon moins formelle merci pour ton aide au SEO campus 2012, pour votre conf avec le sourire et aussi pour ce compte-rendu.
    Un SEO toujours de bonne humeur ça donne envie de faire des liens !!!

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Les photos arriveront quand qui tu sais me les aura envoyé. 😉
      Aucun souci, c’est marrant d’expliquer en détails quelques choses de pointu et de voir le propriétaire du site audité revenir vers toi 5 minutes après et demander : “vous êtes sûr que le h1 ne doit pas être identique au titre de la page” ? On s’est regardé avec Sylvain et Paul…

  20. Bertrand says:

    Merci pour ce compte-rendu !

  21. Mathieu says:

    Merci Aurélien pour le compte rendu 😉
    @Laurent: merci pour le retour, ça fait plaisir de lire ça 🙂

    J’en retiens quelques points positifs, et beaucoup d’échanges en dehors des confs. Le SEO reste un domaine plus qu’évolutif et contraignant, et c’est chercher la petite bête/faille qui me fait toujours autant triper 😀

    L’année prochaine, on reprendra les comptes-rendus de l’intervention de Google pour faire un retour des meilleurs SEO LOL :^)

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Oui, une conférence avec Virginie, seolitiquement incorrect !

  22. EliseJ says:

    Merci pour ton retour !

    Je retiens “Eclipsis n’est pas quelqu’un qu’il faut fréquenter dans votre univers de netlinking.”… Oups, trop tard !! 😉

  23. taiphan says:

    Un compte-rendu politiquement correct 😉
    Cool la présentation avec @BlackMelvyn sur un sujet pas facile à traiter en 30mn.
    Et puis merci pour avoir à t’occuper du micro ensuite.

  24. Grym says:

    La conf sur la migration était bien ficellée, intéressante car mettant en avant tous les points à prendre en compte, bref une vraie roadmap.
    Sur la partie juridique, intéressante sur les points à rajouter au contrat avant signature pour border un peu plus les choses.
    Sur les jugements rendus, il y a de quoi rester dubitatif tant on sent que les notions sont plus qu’approximatives aussi bien pour les avocats que pour les juges. En illustration les jugements rendus sur les méta sont les plus parlant avant pour certains cas des condanmations, pour d’autres non.
    Sur le cas saveur bière, l’ensemble de la profession (les avocats) semble d’accord pour dire que si les satellites avaient eu du contenu (pas uniquement des fermes de liens renvoyant vers le money site) alors le jugement aurait sans doute était différent.

  25. Erwan says:

    Merci pour le compte rendu et ces photos compromettantes.

    Je trouve assez dingue de voir des personnes de chez Google à une telle conférence. Comment ils réagissent aux conseils des BH pour contourner les radars GG ?

    ps : j’aime le design de ton blog. Je n’avais pas encore vu cette nouvelle version.

    1. Gourou du Pink SEO says:

      Non c’est bien que Google communique avec nous, et de ne pas nous prendre trop pour des idiots (80% de la conférence, contre 100% l’année dernière). Ils peuvent nous influencer dans le bon sens, il suffit de voir le nombre de personnes qui se disent touchées par Panda et ceux qu’annonce Google.
      Concernant les conférences black hat, les mecs de la search quality team sont impuissants, ce n’est pas vraiment dans leurs cordes.

  26. Emmanuelle says:

    Bien ta sélection personnelle… et très bon choix de photos !
    J’ai de mon côté une photo de la nuque d’Alexandre, est-ce que cela pourrait t’être utile (pour illustrer le calendrier Maya peut-être…) ?

  27. hebergement web says:

    On peut dire que le SEO Ccampus est devenu un rendez-vous immanquable. Le bilan de l’événement est plutôt positif, cela nous permettra d’améliorer nos techniques de référencement et surtout de bien veiller sur la qualité de nos contenus pour ne pas être sanctionné par Panda. Avec lui impossible de dormir sur nos deux oreilles.

  28. Jason says:

    Merci pour ce compte rendu des plus rapide. En plus le style est très agréable à lire.

  29. Etud sup says:

    Donc, revenir à l’essentiel et optimiser ses pages…
    Merci pour le compte rendu en tout cas

  30. lionel says:

    Bonjour Aurélien,

    Merci pour ce compte rendu très instructif et très rythmé. Toujours intéressant d’observer les points et les orientations abordées dans ce type de conférence.

    amicalement

  31. wiwiyuyu says:

    Cela faisait une paye que je n’étais pas venu sur le site ! Merci pour le compte rendu, par contre je me marre bien quand je lis que Panda vérifie et lève sa pénalité chaque moi!

  32. Linden Schwark says:

    On dirait que les mayans avaient tort ;). Personnellement, je ne touche pas blackhat du tout, il n’y a pas suffisamment d’avantages pour justifier les risques.

    1. Aurélien says:

      C’est un choix stratégique, mais il est certain que le black hat n’est pas adapté à toutes les problématiques, sous réserve évidemment de savoir ce que l’on fait.

Laisser une réponse à Rémi

Article précédent:

Article suivant: