Thèse de référencement

26/05/2007

    Thèse présentée devant l’Ecole Chocokuland pour l’obtention du doctorat ès référencement, spécialité google, sous la direction des professeurs du land, en partenariat avec la sphère.

Historique

    C’est en 2006 que j’ai commencé cette étude sur le référencement avec l’aide de seosphere. Quelques mois plus tard j’avais la chance d’entrer dans le cercle très fermé, voir underground ( terme technique ) de chocokuland. Dans cette Académie spéciale, j’ai rencontré des spécialistes en référencement, utilisant des techniques différentes.
Dans cette étude je commencerais par expliquer succinctement les bases du référencement, puis je présenterais les différentes techniques de référencement et ceux appartenant à cette école, enfin je présenterais les concours auxquels j’ai participé.

    Le référencement est l’ensemble des interventions visant le positionnement stratégique optimal d’un site web sur les services de recherche, en fonction des mots-clés les plus pertinents ( mots recherchés sur un moteur par un internaute ). Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur internet, il utilise un moteur de recherche, comme Google, Msn, ou encore Deepindex. Le référencement est donc important pour faire connaitre son site aux divers moteurs de recherche afin qu’il soit présent lors des recherches: on parle alors d’indexation. Les internautes utilisent à 75% le moteur de recherche Google, d’où mon option référencement google.
  Pour indexer un site, les moteurs de recherche utilisent des robots ( appelé aussi bots ou spider ), qui suivent les liens en se baladant d’un site à l’autre. Le bot crawl ( visite ) un site lorsqu’il voit un lien d’un site vers un autre, il faut donc faire des liens vers son site pour pouvoir être indexer.
  Le but est de se référencer dans des partouzes de liens ( terme technique ) ou annuaires traitant du sujet du site et de se trouver des partenaires qui feront des liens vers votre site à partir du leur.
  Les liens à privilégier sont les liens en durs et ayant une thématique proche. Si possible ayant des bons Page Rank pour améliorer le votre. Nous venons de rencontrer deux termes techniques : lien en dur et page rank. Un lien en dur est un lien qui comporte directement l’adresse du site vers qui il dirige. Par exemple, un lien vers http://www.gnomecorp.fr est un lien en dur, alors qu’un lien vers http://www.votresite.com/sortie?id=referencement n’en est pas un. Les liens en durs contribuent à l’augmentation du PageRank et donc à une meilleure indexation des sites.

Le PageRank

  Mais qu’est ce que le Pagerank? Le PageRank est la note de 1 à 10 attribuée par Google aux sites Web, elle est donnée périodiquement ( tous les 3/4 mois environ ). Vous pouvez voir votre PageRank grâce à la barre google ( 0 vaut pour un page rank non attribué, barre grisée ). Cette barre vous indique le PR ( PageRank ) lors de l’export du PR ( aussi appelé google dance, moment où google exporte le PR ). Pour avoir un PR le plus élevé possible, il faut de nombreux liens venant de sites ayant eux même des PR le plus élevés. Il faut considérer chaque lien comme un vote vers un site, et ce vote est d’autant plus fort pour Google si le PR du site faisant le lien est élevé. Mais ce que le PR exprime réellement, c’est la probabilité de tomber sur un site A en prenant un site au hasard dans l’index de Google et en suivant tous les liens de site en site.
  Par ailleurs des liens ayant de bons PR ne suffisent pas à un site pour se positionner sur un mot clé sur un moteur donné. Il faut aussi offrir au bot un contenu intéressant et des liens de préférence vers des sites ayant une thématique proche, contenu et liens devant comporter le mot clé désiré. Enfin, chaque moteur utilisant un algorithme différent, il faut faire des tests pour les comprendre, et pour cela, on peut comme dans mon cas participer à des concours de référencement ou seo contest (search engine optimization contest ). Les concours seo ont pour but de mettre en concurrence des webmasters pour voir lequel arrivera le premier sur une recherche dans un moteur de recherche donnés Les webmasters optimisent alors leurs pages participant au concours, s’occupent du référencement et du positionnement sur le moteur concerné. Il faut donc avoir des pages propres au niveau du code ou du moins ayant un code optimisé.

    Pour arriver à leurs fins, les référenceurs utilisent diverses techniques plus ou moins efficaces, je n’en citerais ici que quelques exemples.
Nous avons les partisans des liens à tout prix ou lâché de liens massifs comme Xavfun. Ce dernier utilise son réseau de site et les annuaires des camarades pour avoir un maximum de liens, mais il rencontre un problème : la thématique tant désirée de google.

Black hat SEO

Il y a aussi ceux qui trichent comme des gorets ( ou tentent de le faire croire avec des codes de Tarzoules ), je citerais Crazy : “Tricher comme un Goret est un sacerdoce“, qui utilise le cloaking ( le cloacking qui se traduit en anglais par tromper ou camoufler est une technique qui consiste à tromper un robot en lui proposant un document spécifique crée et optimiser spécialement pour lui. ). Mais il risque le blacklistage, le moteur va désindexer le site en question et le radier à vie.
Ou encore Sylvain qui parle une langue que personne ne comprend et qui arrive à récupérer des liens américains, en particulier de faculté américaine. Cela doit être un grand professeur americano-référenceur, mais mes recherches se sont heurtées au secret défense!

    Tout au long de mon parcours , je me suis mesuré à de nombreux moteurs de recherche : Google, Msn, Yahoo, Exalead, DeepIndex, Voila et Lycos.
Après tous ces concours, je n’ai pas réussi à comprendre Msn et Exalead, et je suis encore en cours d’étude pour DeepIndex, Voila et Lycos.
Je sais que je ne devrais pas le dire ici, mais Google aime les gnomes.

Article rédigé par

a écrit 147 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

9 réactions sur “Thèse de référencement”

  1. ced says:

    Bonne analyse, mon cher gnome !
    Tu pourrais peut être nous en dire un peu plus sur les méthodes "pink hat", dites de la tarlouzerie élémentaire, qui consiste à raconter à peu près n’importe quoi pour vu que ca link… non ?

  2. tictact says:

    bientôt sur vos écrans ?!
    sur quelle chaine ? hertzienne ou cable ? Ca fait 3 mois que je consulte les programmes tv tous le jours et je ne vois rien venir

  3. Pink Hat says:

    Le SEO Pink Hat est enfin présenté sur le blog !

  4. Lurch says:

    Bonne analyse. Tu pouvais peut-être développer sur la nature contextuelle des liens (ce que tu évoques avec "la thématique").

    Celle-ci, à mon sens, est primordiale ( ça c’est pas un scoop) et joue à plusieurs niveaux : le niveau "inter-sites" et, à l’intérieur du site éméteur du lien, au moins 3 niveaux de contexte : l’ensemble du site (sa thématique), la page où se trouve le lien et le voisinage immédiat du lien.

    Puis un dernier niveau (avec des "sous-niveaux") constitué par le lien lui-même (url, anchor text, nom du fichier et "alt" quand il s’agit d’une image).

  5. Référencement underground says:

    Il est certain que le lien ( sa construction ) est important, par contre il est vrai que dans l’idéal un lien thématique, dans un corps de texte d’un site bien ranké et ayant peu de liens sortant est l’idéal…. mais est ce obligatoire ?
    Pas si sur, à suivre…

  6. Loki says:

    C’est quoi ce blog de goret? On n’y parle même pas de TrustRank ni de PageRank négatif.

  7. TrustRank says:

    A votre service 😉
    Pour ce qui est du PageRank négatif, restons positifs !

  8. zepo says:

    Coucou

    cool cette thèse..
    dis :
    l’attribut title de la balise <a></a> est-il obligatoire pour créer un lien en dur en plus de l’url absolue ?
    bye

  9. Gwaradenn says:

    Bientôt sur vos écran mon lapin rose !

Article précédent:

Article suivant: