Nofollow, moi aussi je récidive

05/05/2009

Cela fait presque 2 ans que j’ai écrit à propos des liens en nofollow dans l’article Webmaster, sortez couvert, depuis il y a eu beaucoup de changements, nous sommes dans une crise économique mondiale, la marque Google a été évaluée à $100 Milliards, soit 16% de plus que l’estimation de l’année passée, Louis XIV a de nouveau sa statue devant le chateau de Versailles…
Mais quand est-il du nofollow?

Le pape Benoit XVI a récidivé, moi aussi! Je disais que le nofollow indiquait aux robots des moteurs de recherche qu’on ne votait pas pour le site cible. Je n’avais pas tout à fait tort, ni tout à fait raison.

Prenons l’exemple de WordPress.com et plus particulièrement d’une de ses catégories: le web qui a un PR correcte (surtout depuis la dernière MAJ), qui est bien linkée (plus ou moins 500 liens, tous bien indexés), et qui est en nofollow. Si à partir d’un de mes blogs j’ajoute le tag web, je bénéficierais donc d’un lien à partir de cette page. Que va-t’il se passer? Mon article va-t’il ressortir sur Google? Va-t’il recevoir du PR? Va-t’il être la cible du spam?

Et bien cet article va être rapidement visité, indexé et ressortira plus ou moins bien selon la thématique, la puissance de mon blog… Par contre côté PR et spam, rien à signaler. Le nofollow n’est donc qu’un préservatif à PR et à spam. Nous pouvons donc aller commenter les blogs en nofollow, voire même chatouiller wikipédia.

Dernièrement, je travaillais sur un nouveau site, après l’optimisation du site, j’ai fait le tour des liens de la concurrence, je les ai suivi et ai posé mon lien sur certains blogs thématiques, tous en nofollow. Et bien quelques jours après, le site remonte sur les requêtes désirées.

Aujourd’hui, mon avis sera moins tranché, mais c’est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source.

Article rédigé par

a écrit 147 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

13 réactions sur “Nofollow, moi aussi je récidive”

  1. Sun Location says:

    Salut, je suis surpris de voir que les liens en nofollow pouvaient avoir un impact sur le positionnement d’une page sur les résultats des moteurs… J’ai un peu du mal a y croire… En tout cas j’ai bien aimé la fin : le nofollow n’est donc qu’un préservatif à PR et à spam! lool

  2. Pink Hat says:

    We’ve been testing a new tag that blocks it. nous dit Google. Il parle du spam et nous indique qu’il teste ce nouveau tag nofollow.

    Amha, un lien de ce type compte tout de même, mais est dévalué. Certains webmasters commentaient régulièrement les blogs et arrivaient à se positionner correctement et l’arrivée du préservatif ne les a pas fait chuter. Pourquoi?

  3. Littlebuzz says:

    Mouaip, je reste sceptique, mais j’aime bien la mer, ou le fleuve, ou … bref je commente :)))))

  4. Juegos de mario says:

    Idem, je suis sceptique. Je vais aller faire un tour sur des blog wordpress et tenter de positionner une requête. On verra bien le résultat 😉

  5. Robineau says:

    Intéressant, un ami m’avait également prévenu que le nofollow joue un jeu dans le ranking, par contre as-tu fait un test sur le poids apporter par le nofollow, identique ou moindre 😉

    PS : Comment font les daltoniens pour le captcha ?

  6. Pink SEO says:

    Je n’ai pas effectué de test depuis quelques mois, je ne peux donc pas te répondre. Pour les daltoniens, c’est malheureux, mais vu la thématique du blog, je pense qu’ils trouveront facilement la réponse.

  7. Jean-michel says:

    Je pense qu’il faut un peu de tout : du nofollow et du dofollow…histoire de garder le naturel.

  8. jaycreation says:

    Effectivement j’ai vue plusieurs textes récemment qui prouvent que google indexe sans problemes les nofollow.
    Par contre ça ne semble pas être le cas pour bing ou yahoo.

  9. Fred says:

    Je pense comme Jean-michel qu’il faut un certain ratio de follow et de nofollow pour optimiser son référencement.

    Cdlt

  10. Julia says:

    Oui enfin un bon lien en dofollow sur une page thématique est quand même beaucoup plus conseillé.

  11. Pink SEO says:

    Qui a dit le contraire Julia? Je ne faisais que réagir à tout les billets parlant du nofollow en 2009. 🙂

  12. Actuvirus says:

    Bonjour, Merci des précisions ! Parfois on se méprend sur le rôle du "nofollow" de nos jours. Il apparait donc qu’une campagne de lien, même en nofollow, permettra donc quand même un bon positionnement, si j’ai bien compris ?

    Bon dimanche.

  13. Pink SEO says:

    Cet article a un an, donc comme tout évolue en permanence… Mais globalement, il paraitrait qu’obtenir du nofollow serait naturel et bien vu. Je vous conseille tout de même la recherche et l’acquisition de liens normaux : une jolie ancre de lien, un lien crawlable… Bref un vrai lien.

Laisser une réponse

Article précédent:

Article suivant: