SEO camp Toulouse 2010

04/10/2010

Le 2 octobre, nous étions une bonne soixantaine de personnes rassemblées à Toulouse pour la réunion/conférence organisée par l’organisation SEO camp (l’association des référenceurs). L’évènement était gratuit et ouvert à tous ceux que la visibilité sur Internet intéresse (référenceur en agence ou indépendant, e-commerçant, développeur web, recruteurs…). Les plus? Des bonbons, des gâteaux, des boissons à profusion et une très bonne ambiance.

Le premier a intervenir officiellement fut Laurent Bourelly qui nous a présenté les bases du référencement. Les bases du référencement sont simples, il faut bien préparer son projet en amont, respecter la structure, présenter un contenu de qualité en haut de code… Je n’ai personnellement rien appris, n’ai pas eu de déclic, mis à part pour deux choses :

  • Le referencement c’est l’art de la guerre (Sun Tzu), c’est pourquoi il faut connaitre son ennemi : Google (ndlr de préférence pas en lisant les conseils de Google).
  • Laurent est un très bon orateur, le jour où je ferai une aussi belle présentation, je serai fier de moi.

Mon seul désaccord sur toute son intervention se situe au niveau du content spinning, qui selon lui est repéré par Google.

Bisounour ou guerrier du seo

Le second intervenant fut David Degrelle fondateur et président de l’agence de référencement 1ere Position. De la personnalisation à la recherche en temps réel, avec une dominante Google don’t be evil, David nous a présenté les nouveautés du référencement. J’ai appris que David triche sur les rapports de positionnement grâce à la recherche personnalisée (joke évidemment). Certaines personnes dans la salle ont paru étonnées (ce qui m’a étonné) quand il a affirmé que Google garde trace de nos recherches, qu’il connait notre carnet d’adresse…

Enfin, le dernier intervenant fut Seoblackout sur l’introduction aux techniques spéciales de Linkbuiding, selon le seo camp, “aux techniques borderline”, selon lui.
Le but du référenceur est de gagner de l’argent : travailler, spammer, copier les concurrents, cela ne suffit pas, surtout dans les thématiques concurrentielles comme le poker.
La solution? Avoir le spirit black hat, c’est que tous devaient retenir de l’intervention de notre ami. En effet, il n’y a que l’imagination qui limite un référenceur dans la découverte des liens. Une fois que les bases (présentées rapidement par Laurent) sont acquises, ce qui va différencier un concurrent d’un autre sera la masse du contenu et l’apport important et régulier en liens.

Il nous a présenté rapidement les outils comme scrapebox, senuke, Xrumer, link farm evolution, sick submiter, bookmarking demon…
La citation a retenir est : un black hat connait tout ce que sait un white hat, il n’a pas de limite (juste l’éthique)… ou alors il n’y arrive pas et donc ce n’est pas un vrai black hat.

A savoir, il a annoncé que deux de mes amis black hat (Tiger (lui-même) et BlackMelvyn) vont sortir un outil permettant de soumettre de façon industrielle et propre vos sites dans des annuaires, splogs… Je teste actuellement l’outil en version beta et je peux vous le dire, c’est plutôt sympa.

SEO accompagnateur

Bravo pour l’organisation du seo camp, mention spéciale pour mon copain Tai. J’ai été content de rencontrer Beunwa, Perrine, Keeg, kodama, glemarchand, laseulemarvina, yakamama… et de revoir les copains Tiger, Rudy, elannu, GDTSB, dldstyle.
Désolé si le dernier rang a été un peu bruyant pendant la conférence, mais Xavfun n’a pas résisté au charme de Périnne (PJ).

SEO Pink Palace

Article rédigé par

a écrit 146 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

34 réactions sur “SEO camp Toulouse 2010”

  1. Belle journée en effet… Perso, je n’ai pas eu besoin, tout compte fait, de casser les murs de la salle pour accueillir tout ce monde… Quelques valeureux ont déplacés les bureaux…Un merci particulier, à Taï et à Sandrine ainsi qu’à Neil…
    Ma soirée a fini à siroter un rosé 😉 sur le comptoir de l’entrée avec mon boss

  2. Pink SEO says:

    Zut, je savais qu’en mettant une liste de personne j’en oublierais… Je me rattrape donc en commentaire, j’ai été content de te rencontrer. 😉

  3. Perrine says:

    Perrine sans accent !!! Je pensais pourtant l’avoir suffisamment répété 😀

  4. Beau résumé ! Pour ma part, c’était mon premier SEO Camp, je ne regrette pas d’être venu de Marseille 🙂
    Je vais tenter de me dénicher aussi le fameux "l’art de la guerre"
    David Degrelle a mis en ligne des photos via http://twitpic.com/2u0d77.
    au plaisir !

  5. XavFun says:

    Spece de Tarlouze Rose, jamais tu me fais un lien dans tes Zarticles ???
    Et jamais tu cites tes sources pour la découverte du Pink Palace ?

    ps : bon sinon, bon résumé, on à hâte de voir les photos underground et la vidéo de l’événement

  6. Pink SEO says:

    Perrine, tu noteras que seule la deuxième occurrence n’est pas bonne, CQFD? 😉

    Christelle, je n’ai pas eu l’occasion de te parler, on se rattrapera la prochaine fois.

    Xav, j’essaye de ne pas te parler de lien, je n’ai pas envie de parler bondage avec toi. Pour la vidéo Paul et David ne souhaite pas qu’elle soit rendue publique, pour les photographies, on s’arrange en privée.

  7. YakaMama says:

    Tout le plaisir a été pour moi 😉
    "Long live SEO" !

  8. Le Juge SEO says:

    Aaaaaaaaah Ben en voila un qui fait un retour un peu! Merci! Bon maintenant que vous êtes passé a Toulouse, c’est quand vous voulez le SEO Camp a Houston…

  9. Pink SEO says:

    Ecoute, si tu me loges, on peut organiser le truc. J’ai toujours rêvé de jouer à je te tiens, tu me tiens par la barbichette avec Matt Cutts.

  10. Julien says:

    Merci pour ce résumé.
    J’aimerai bien avoir l’outil de tiger et BlackMelvyn en test aussi. 😉

  11. Alexandra says:

    Merci pour ce résumé, j’ai beaucoup apprécié cette rencontre en tant qu’e-commerçante même si je n’ai pas tout compris de ce que disait paul 😉

  12. ThierryP says:

    Aller, si le prochain SEOcamp est dans la zone niçoise, je viendrais m’incruster… C’est que ça fait le buzz du petit monde SEO en ce moment !

  13. Cerbere says:

    J’ai comme l’impression qu’il y avait beaucoup d’hommes à cette conférence!
    Tu nous écrirais pas un billet sur la version beta de l’outil cité??

    ps… pfttt pas facile le captcha!

  14. LaurentB says:

    La photo devant le Pink Palace est prise dans la journée ou au petit matin ? 😀
    Car vous étiez bien chauds lorsque David et moi vous avons quitté…

  15. @christelle : sun_tzu_art_de_la_guerre_.pdf

    Il faut aussi lire le traité des 5 roues, et le prince de Machiavel.

  16. DavidD says:

    Clairement une des meilleurs(si ce n’est la meilleur), rencontre SEO Camp grâce à une superbe organisation de l’équipe et une ambiance terrible.

    Les off étaient très sympa également 😉

    Comme on dit chez nous (au lieu de dire merci) à refaire !

  17. Pink SEO says:

    On en parle où ThierryP?
    Cerbere, dès que le developpement avance et si Tiger et BlackMelvyn m’y autorisent, avec plaisir.

    Pour la photo, tu remarqueras que je n’avais plus ma chemise rose, donc le lendemain après 4h de sommeil et une douche.

  18. DavidD says:

    @Cerbere : Il y avait environ 20% de filles au SEO CAMP Toulouse, la preuve en image :

    les femmes du seo camp Toulouse

  19. Sylvain says:

    Je n’ai pas pu être des vôtres, et je regrette. Next time…

  20. dldstyle says:

    Des conférences intéressantes, de belles discutions en dehors, ce SEO Camp toulousain a été une belle réussite.
    J’apprécie ton éclectisme Gwaradenn, faire le museum d’histoire naturelle le matin et le Pink Palace dans la même journée 😉 !

  21. Pink SEO says:

    Non, le Pink Palace, c’était le lendemain matin. Ne raconte pas mes visites, on va croire que je suis quelqu’un de sérieux…

  22. Keeg says:

    Content de t’avoir vu aussi. Ce seocamp était vraiment une réussite.

    NB : Même avis que toi sur ton point de désaccord avec LB.

  23. Les conférences étaient vraiment très intéressantes et l’ambiance sympathique. Dommage que les pauses n’aient été que de 5 min entre chaque conférences. Ca fait court pour faire connaissance 🙂

  24. karnabal says:

    "Une fois que les bases (présentées rapidement par Laurent) sont acquises, ce qui va différencier un concurrent d’un autre sera la masse du contenu et l’apport important et régulier en liens."

    Sur un gros site cela ne suffit pas, le travail sur la structure du site est généralement déterminant pour qui veut "faire la différence" justement.

  25. Pink SEO says:

    Ce qui fait parti des bases. 😉

  26. Audrey says:

    Mais pourquoi le gnome est flou ? C’est ça l’effet Toulousain ?

  27. Keeg says:

    @karnabal : Une bonne remarque, mais Laurent a aussi bien insisté sur ce point là. D’ailleurs, je pense que cette base là en a inspiré bizarrement beaucoup dans l’assistance.

  28. LaurentB says:

    L’autre concept dont j’ai parlé est Game Theory. Un must pour toute stratégie Web et au-delà.

  29. Ah ah Laurent, je sortirais mon post sur la théorie des jeux avant toi (bon, il est presque fini depuis 1 mois, mais bon)…

  30. glemarchand says:

    Très sympa ce seo camp, je suis allé à ceux de Marseille et Béziers mais celui-ci était le plus sympa, de très bonnes rencontres, des confs intéressantes
    la conférence de seoblackout est une des plus captivantes auquel j’ai eu l’occasion d’assister. Je ne sais pas qui à trouver le titre "introduction aux techniques spéciales de Linkbuiding" mais c’est bien marrant

    J’ai juste un regret ne pas vous avoir suivi jusqu’au bout…vivement le prochain seocamp et merci aux organisateurs

  31. LaurentB says:

    Ah on a atteint le Nash Equilibrium ? 😀

  32. axel says:

    Bon j’ai encore tout raté…

  33. El annuaire says:

    C’était super sympa cette journée et merci à ceux qui sont venus de très loin dans notre belle ville rose 🙂

  34. le forex says:

    Sa avait l’air sympa, j’aurais bien voulu y être.

Laisser une réponse

Article précédent:

Article suivant: