Améliorer son référencement Web grâce aux consultants SEO, est-ce possible? Réponse à Stéphane Bortzmeyer.

12/07/2010

Non, point de bug dans la matrice, le titre est repris d’un article posté par Stéphane Bortzmeyer, sur son blog personnel. Cet ingénieur informaticien, activiste chez wikipédia nous définit le métier de seo. Je ne lui jetterai pas l’opprobre en lui apprenant le référencement ou comment gruger l’AFNIC, même si j’en ai envie…

Méfiez-vous de tout le monde et en particulier de ceux qui conseillent de vous méfier*.

Sait-on jamais où les vents nous mènent? Moi, ils m’ont fait seo, ce n’est pas une volonté, mais qui a fait des études de référenceur et une thèse de référencement? Qui s’est réveillé un jour en ce disant : si je me faisais payer pour rendre les sites Internet visibles?! Mais de là à escroquer des gens… Oui, Stéphane (tu permets que je t’appelle Stéphane?) nous associe aux rebouteux ou aux sorciers… On me présente de temps à autres comme un magicien, mais un rebouteux, ce n’est pas très gentil!

Reprenons un à un les arguments de Stéphane Bortzmeyer afin d’éclaircir un peu le seo, pour lui, mais aussi pour les internautes.

Pour ce monsieur, l’utilisation des moteurs de recherche n’est due qu’au fait que les idiots d’internautes ne connaissent pas les URLs et donc naviguent uniquement en se servant de Google & co. Sur quoi se base-t-il? Mystère! Nous savons tous que les internautes utilisent plus Google que les marque-pages et différents bookmarks en ligne, mais de là à marginaliser les recherches…
Par contre, je lui accorde le fait que certains seo sont des charlatans, voire des incompétents : Il (le seo) ajoute parfois qu’il va se livrer à des opérations magiques du genre « enregistrer ce site auprès de Google », chose que tout le monde peut faire gratuitement, mais qui légitime un peu plus son devis. Il est facile de généraliser à partir d’une minorité, c’est un peu comme si je disais que sur Wikipédia, les contributeurs n’étaient que des plagiaires ou que les personnes de couleur ne sont bonnes qu’à être passées au karcher (en se basant sur les statistiques de la population carcérale).

L’auteur met en avant le fait que l’on trouve des documents gratuitement pour connaitre les bases du référencement (exemple de SEOmoz). Mais ne trouve-t-on pas la même chose pour faire sa vidange, pour tricoter ses chaussettes? Le seo audite le site et trouve les défauts, conseille afin d’améliorer le site, bref, il fait un travail de consultant et facture son savoir. N’est ce pas cela le travail?

[Les moteurs de recherche] sont gérés par des entreprises privées, qui pensent d’abord à leurs profits, pas à la pertinence de la recherche.
C’est exact! Oui, mille fois oui! Mais d’où vient Google? Comment reste-t-il le leader? En offrant des résultats pertinents, en innovant et en modifiant sans cesse son algorithme. Cet algo ne nous est pas connu, mais en faisant des tests, avec l’expérience, nous avons des clés, possédons des leviers qui permettent d’être positionné plus ou moins bien (selon nos capacités, la concurrence, voire nos envies).
Le seo n’en sait pas plus sur le fonctionnement interne du moteur de recherche que vous ou moi (Stéphane Bortzmeyer). Faux, archi faux! J’en veux pour preuve le fait que je serai bientôt positionné sur votre nom et prénom, mais aussi positionné devant vous sur le titre commun de nos deux articles. Pourquoi Google me place-t-il sur la première page sur la requête Robert Hue et sur celle de Nathalie Peret (d’ailleurs, vous avez vu Mme Peret, je défends Google!)? Je vais vous aider sieur Bortzmeyer, car seo n’est pas un synonyme de charlatanisme.

Pour ce qui est des tests seo, j’en fais un certain nombres, mais je suis loin d’être le seul, je peux vous donner quelques liens (en français et en anglais, car oui, l’anglais fait plus hype…).

Vous avez raison, donner de l’argent à un consultant seo serait dépenser de l’argent pour rien, bien positionner sa boutique grâce aux conseils d’un consultant ne sert à rien, cela se fait seul, d’ailleurs, c’est pour cette raison que tout les sites sont en première page et que je ne gagne pas ma vie en plaçant mes sites correctement, comme une bonne partie de mes confrères.

Par contre, je suis assez étonné que Nathalie Rosenberg vous ai poussée à écrire cela, surtout quand on sait qu’elle est webmaster, qu’elle fut chargée de référencement. Comme quoi…

L’article en question : http://www.bortzmeyer.org/seo-principes.html

*La Boétie

Article rédigé par

a écrit 145 articles sur le Blog SEOlitiquement incorrect.

37 réactions sur “Améliorer son référencement Web grâce aux consultants SEO, est-ce possible? Réponse à Stéphane Bortzmeyer.”

  1. Keeg says:

    L’article en question part un peu dans tous les sens, j’ai eu du mal à en saisir, justement, le sens. J’ai souri quand la comparaison SEO / Prono est arrivée.

    Puis bon, la question de base est assez risible, et tu l’as bien montré avec "tricoter ses chaussettes". D’ailleurs, c’est décidé, je n’achète plus de chaussettes. Je me les fais, et je pars vivre en autarcie dans ma cabane en queue d’ail du Gers.

  2. Frank says:

    Je trouve l’article très marquant de ce qu’est le seo en France en ce moment. Effectivement tout le monde peut faire ces tests perso, avoir des conseils sur de nombreux blogs etc… Mais faut il encore avoir eu le temps de "réfléchir" à google et comprendre tout en améliorant en permanence ces connaissances (bien sûr grâce aux experts seo comme marie, keeg, laurent bourrely etc… la liste est longue et courte à la fois.
    Alors pour finir, quand les sociétés françaises (surtout PME) que grâce à un conseil seo, leur présence, leur notoriété et donc leur business sera booster et le retour sur investissement plus que rentable.

  3. Discodog says:

    Merci de nous défendre auprès de guignols pareils, perso, son pavé m’a refroidi direct de tous l’intérêt que j’étais prêt à lui consacrer grâce à ton article.

  4. Pink SEO says:

    Frank, j’ai beau relire ton commentaire, je n’en saisis pas tout le sens.

    Keeg, puis-je te demander l’asile? J’ai toujours rêver de vivre en autarcie! Aucun souci Rudy, j’étais en forme ce soir.

  5. Lagiirafe says:

    Je rejoins Discodog et te remercie également d’avoir pris le temps d’argumenter contre une attaque qui ne l’était pas…
    Un coup de main pour le positionnement sur Stéphane Bortzmeyer ? 🙂

  6. Aurélien says:

    Don’t feed the troll

  7. Pink SEO says:

    Lagiirafe, avec plaisir.
    Aurélien, le problème est que ce billet (celui de Stéphane Bortzmeyer) n’est pas forcément identifiable comme un troll par le commun des mortels.

  8. karnabal says:

    Moi, j’hésiterai quand même avant de me mettre à dos toute une corporation de vilains sorciers malhonnêtes ! Arfff!

    Comme Lagiirafe, si on peut aider… 😉

    Je le verrais bien à une table ronde au prochain SEO Camp. 😀

    Les investissements et les revenus en matière de SEO, pour le seul pays français, doivent bien se chiffrer à plusieurs dizaines de millions d’euros, et de nombreuses personnes en vivent aussi, pour ne pas dire de plus en plus. Stéphane Bortzmeyer vient de mettre le doigt sur l’arnaque numérique du moment. Effectivement, si les annonceurs se mettent à l’écouter, ils vont pouvoir en faire des choses avec de telles économies ! Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre comme conneries. 😀

  9. Tony says:

    J’ai lu l’article original, je confirme ce que dit Keeg: l’article part dans tous les sens. J’ajoute que l’auteur se contredit plusieurs fois et il y a plusieurs points pour lesquels je ne suis pas d’accord.
    L’auteur n’a pas du faire les bonnes recherches sur Google Scholar lorsqu’il indique: "ces entreprises ne publient pas les algorithmes utilisés pour classer les sites Web qu’ils indexent".

  10. Pureshore says:

    C’est pas tous les jours qu’on lit du bien du SEO!
    Beau plaidoyer et j’adhère a tous tes arguments 😉

  11. Sylvain says:

    Comme me le faisait remarquer Mikael Bertand, monsieur Stéphan Garreti publie des choses sur d’autres supports au sujet des SEO.

    Un exemple ?

    http://www.weboviral.com/la-saga-dantoine-letrou-chapitre-1-fascination/

    J’avoue que cette prose ma laisse pantois. Sa femme serait-elle partie avec un SEO ?

    Plus sérieusement, le monsieur était venu commenter l’un de mes articles, m’expliquant que les journalistes de Science et vie n’était que des incapables, et j’en passe.

    Je ne connais pas grand chose aux autres sujet abordés sur son blog, mais j’ai beaucoup de mal à croire à la crédibilité de celles-ci lorsque je vois l’incompétence dont il fait preuve sur un sujet que je maitrise mieux.

  12. Sylvain says:

    Après contrôle plus approfondi, j’ai tout de même un doute sur weboviral. A part cet article, on dirait du spinning.

    Ce qui ne retire rien à ce que je pense de la montagne d’inepties lu sur le blog que tu cites.

  13. Keeg says:

    @Pink SEO : Tu peux venir, mais je prends quand même un abonnement 3G.

    Et effectivement, c’est un beau troll sans en être un…

  14. nicodesh says:

    lol mais quel comique. C’est bien que tu aies trouvé la motivation pour écrire cet article. En espérant qu’il le lise, ce drôle de Stéphane 🙂

  15. Enfin une réponse qui fait plaisir.
    C’est vrai qu’écrire un article comme celui de Stéphane et ne pas ouvrir de commentaires, pour le premier qui va tomber dessus, ça sera encore une vérité absolue.
    Personnellement, j’adore la facilité qu’ont les pseudo-blogueurs de faire des généralités sur des sujets qu’ils ne maitrisent pas ou peu. Ou alors encore mieux, de faire une généralité sur un retour d’expérience négatif => mon garagiste a mal réparé ma caisse == les garagistes sont des charlatans (je n’ai rien contre les garagistes, je précise).
    Rendre internet accessible a tout le monde (en terme de publication), ça n’a pas que du bon.

  16. Magicyoyo says:

    Il est toujours amusant de voir une personne connaissant peu un sujet avoir de bruyantes certitudes.
    Quel manque d’originalité ce Stéphane.

  17. Nova media says:

    Un client qui passe par un expert SEO doit forcement avoir un retour sur investissement. Le client peut passer lui même su temps sur des sites de ref pour comprendre le fonctionnement mais cela lui prendra du temps.

  18. Pink SEO says:

    Merci à tous pour vos commentaires, les liens sont bien évidemment acceptés : stéphane bortzmeyer ou Améliorer son référencement Web grâce aux consultants SEO, est-ce possible ?, as you want. Je m’en vais de ce pas faire mes bagages afin de rejoindre Keeg.

  19. Yakamo says:

    T’es linké chez oim … Sinon je suis d’accord avec Aurélien si tu commence à réagir à tout les pignoufs du web t’es dans la marte Don Quichotte 😀

  20. BreiZh SEO says:

    Très sympathique comme critique. J’ai lu l’article originale. Sa façon de présenter les choses est assez drôle. Rien n’est argumenté, aucun exemple concret. Mais bon, si cela lui fait plaisir. Il n’en reste pas moins que son article ne va pas tous nous mettre au chômage demain 😀

  21. YvanDupuy says:

    Personnellement , je pense que ce genre de prestation à de l’avenir, car beaucoup de petites entreprises veulent faire leur référencement seules, puis elles se demandent pourquoi leur site est si peu visité…c’est le résultat de leurs actes! Quelques temps après, le consultant seo débarque dans la boite, ouf!

  22. LaurentB says:

    Clairement un bel exemple de réponse sous forme de billet qui recadre des propos qui font un gros amalgame.

    Il me faudrait aussi développer mon propre billet pour répondre aux incongruités, mais je suis globalement d’accord les points que tu soulignes, ainsi que certains commentaires.

    J’ajoute tout de même qu’il aurait été intéressant de discuter avec l’auteur (par ici puisque ce n’est pas possible chez lui).
    Il serait étonné du nombre de professionnels que je consulte "pour y voir plus clair"; justement à cause de l’abondance des ressources disponibles gratuitement en ligne.

  23. Toto says:

    Où sont les commentaires contradictoires ?
    Sont-ils censurés ?

  24. Olivier says:

    Article écrit également en droit de réponse ici : http://www.lightinbox.com/La-pen... avec lien intégré vers cet article 🙂

  25. Vince says:

    Classe ta réponse… l’article d’origine sent l’argument moisi du "faites-le vous-même ma bonne dame, ces SEO avides d’argent ne veulent que vous dérober vos deniers, comme Google, avec qui d’ailleurs ils travaillent main dans la main". Bref, rien à ajouter à notre "défense", tu l’as très bien fait !

  26. Denis says:

    Je pense que le problème de Stéphane, c’est qu’il ne connaît pas bien notre boulot. Et puis, croire que le SEO, c’est de s’inscrire sur les moteurs et, en tout 1er lieu sur Google, là il est border-line, le camarade Stéphane !

    NB Au fait, il a quel âge ? Combien d’années d’expérience dans l’informatique ? En tout cas, bravo à Stéph pour le buzz ! 9, c’est du SEO ! ;+)

  27. Pink SEO says:

    Non Toto, la modération ne s’effectue que sur les liens et les pseudos ici. La devise du Pink Hat est : ne te prend pas la tête, crie tant que tu peux/veux, du moment que cela reste fun. Les arguments contradictoires sont inexistants (du moins pour le moment), Stéphane n’a produit qu’un petit tweet depuis la parution de ce billet. J’attends toujours un commentaire de sa part sur ce blog. Tout ce que nous pouvons lire est une critique des commentaires et une pichenette sur mon billet. Bref, le monsieur ne se remet pas en question.

    Merci Olivier pour le lien.

  28. Sylvain says:

    Bon, finalement, je me suis dit que j’allais prendre cela avec humour, je lui ait fait un site rien que pour lui, il est présenté ici :
    blog.axe-net.fr/reference…

  29. Didier says:

    Ha, j’avais raté le si bel article de ce gentil monsieur Bortzmeyer, avec lequel (évidemment) je ne suis pas trop d’accord. Je vais m’y pencher en détail et peut-être, comme toi, répondre à ce monsieur. Je me ferais un plaisir de glisser un lien vers ici 😉

  30. KBSD says:

    Les propos sont plutôt intéressants en fait – il peuvent permettre de cerner certains freins à la compréhension d’un métier…. Même si on est pas trop d’accord évidemment 😉

  31. SWCF says:

    Je préfère payer ma vidange et faire mon référencement. Même si en temps je suis perdant. Chacun ses envies et ce qu’il faire ou passer par un prestataire de service.

  32. Canyon says:

    Moi, j’apprécie assez les articles de ce Monsieur Bortzmeyer. Je ne consulte pas, par contre, sa rubrique SEO. 😉

  33. p4bl0 says:

    "J’en veux pour preuve le fait que je serai bientôt positionné sur votre nom et prénom, mais aussi positionné devant vous sur le titre commun de nos deux articles."

    On attends toujours. Non seulement sur son nom ce site n’est pas sur la première page, mais en plus pour le titre de l’article cette page est en deuxième position derrière celle de Bortzmeyer.

    Et j’ajouterai au passage que la recherche "expert seo référencement" place son article en première position et que celui là (ni ce site d’ailleurs) n’apparait pas dans les 5 premières pages…

    Alors a qui doit-on faire confiance le plus volontiers entre celui qui se déclare "pro" et qui n’y arrive pas, et celui qui dit clairement qu’il n’est pas pro et qu’il fait juste de son mieu selon des règles simples qu’il explique (référencement naturel) mais qui pourtant y arrive !

    Enfin bref, au moins on s’marre, hein !

  34. Pink SEO says:

    p4bl0, j’ai dit que je serais devant lui sur le nom de l’article et positionné sur son nom, cela vient, mais j’ai d’autres priorités que de perdre mon temps (enfin, perdre encore plus mon temps) à faire la course avec lui. Courant août, je m’amuserais à faire quelques liens comme il l’a fait.

  35. LaurentB says:

    @p4bl0 : mouarf la requête "expert seo référencement" !
    Vraiment ?
    J’aurais plutôt honte à apparaître sur une requête aussi débile.
    Un pro comme tu dis va plutôt cibler quelque chose de censé, mais certainement pas un tel amalgame bas de gamme de mots clés, donc un certain à forte connotation condescendante (expert).
    Par contre, le monsieur a un sérieux problème de gestion d’identité numérique sur la première page de résultats visant son prénom + nom.
    Il faudrait qu’on se motive 5 mns et sa carte de visite (oui la première page de résultats de recherche Google est la carte de visite de tous) sera pourrie à tout jamais.

  36. googlard says:

    "A jamais" c’est pas sûr du tout. Google bouge (et corrige à la main des fois!!! les bougres)

    D’ailleurs, pink SEO, tu n’apparais plus en 1ère page sur les requêtes Robert Hue et Nathalie Machin…

  37. Gourou du Pink SEO says:

    Rien n’est jamais définitif sur Internet, mais on peut pérenniser les actions, l’action des “référenceurs en colère” n’a pas été faite intelligemment, mais ce n’est que mon avis.

    Oui, je suis descendu pour Robert Hue, l’actualité a la priorité et pour Nathalie Peret j’ai enlevé quelques liens, car la dame n’est malheureusement pas la Matt Cutts francophone. Je reste cependant en deuxième page, quelques liens et l’aventure repart, mais pourquoi le faire? 🙂

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Article précédent:

Article suivant: